Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le perroquet d'Aimée Morgana

2 Juin 2015 , Rédigé par CC Publié dans #Médiums

On connaissait le singe de Cléopâtre de Lucien de Samosate, voici le perroquet de feu l'artiste Aimée Morgana, N'kisi, une histoire qu'évoque souvent la voyante Maud Kristen dans ses conférences.

Le site métapsychique.org résume ainsi le témoignage de Rupert Sheldrake (dans ~~Rupert Sheldrake, le Septième Sens, 2004, ed. Du Rocher) à son sujet :

"Aimée a de quoi se flatter de posséder un animal hors du commun, et des talents de pédagogue animalier à la hauteur, ceci expliquant peut-être cela. Mais ce n’est pas tout encore. Aimée s’en est aperçue un jour où, perdue dans ses pensées (donc sans mot dire), elle songeait à appeler un de ses amis, Rob, en se reprochant d’avoir trop différé l’appel. Et au moment où elle se lève du canapé vers le combiné, N’kisi, à côté d’elle, prend la parole et dit : « Bonjour, Rob. »

Là... Comme, cette fois, cela dépasse le simple pouvoir d’abstraction, et même les pouvoirs humains dits normaux, Aimée se pose des questions. Ou plutôt, elle envoie un message électronique circonstancié sur les talents de N’kisi à Rupert Sheldrake, dont elle a entendu parler des travaux (L’histoire ne dit pas si, du coup, elle n’a pas oublié de téléphoner à Rob).

Sheldrake estime que le voyage en vaut la chandelle. Il lui rend visite à new York, muni du matériel permettant de tester les dons de l’animal. Il monte à domicile une expérience simple et efficace. N’kisi est laissé seul à l’étage, sous vidéo surveillance, et Rupert et Aimée, suivis par une deuxième caméra, synchronisée, s’installent au rez-de chaussée. Là, Sheldrake propose à Aimée des enveloppes opaques contenant des photos couleurs. Aimée les découvre une à une par tirage au sort, autrement dit sans prévention possible. La première est une superbe orchidée. Et à ce moment précis, à l’étage, N’kisi parle : « oh, la belle fleur ».

A chaque nouvelle image, même effet. Le deuxième représente une couple courant le long d’une grève. On remarque surtout sur le cliché la silhouette de l’homme. N’kisi : « regarde mon beau corps nu ! » Troisième image, une scène de rue à new York : le client d’un taxi, sur un trottoir, parle à son chauffeur, lequel sort la tête de la vitre. N’kisi : « attention la tête, attention la tête ». "

Ses découvertes sur la télépathie des animaux (entre autres) ont rendu Sheldrake sceptique sur le scientisme.

Voir notamment son interview par Deepak Chopra (une de mes références depuis un an).

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Sandrine 08/06/2015 09:52

Il me semble avoir déjà entendu, en effet, l'histoire de ce perroquet et de ses dons de télépathie. Je lis votre article avec intérêt, notamment en ce qui concerne l'interview par Deepak Chopra, ayant récemment parlé de lui lors d'un déjeuner dans un restaurant bien nommé "le Perroquet".