Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Compte rendu du dernier livre de Picq et Brenot

25 Août 2009 , Rédigé par CC Publié dans #Anthropologie du corps

Mon compte rendu du livre de Picq et Brenot, "Le sexe, l'homme, et l'évolution" est sur http://www.parutions.com/index.php?pid=1&rid=4&srid=94&ida=7427.
Lire la suite

Une intervention prévue à Cannes en Novembre

19 Août 2009 , Rédigé par CC Publié dans #Nudité-Pudeur en Amérique

Christophe Colera interviendra dans le cadre de l'Atelier de la danse n°4 de l'université de Nice (Palais des Festivals et des Congrès à Cannes)

Colloque universitaire ouvert au public
 
Type :
   
Date :
samedi 28 novembre 2009
Heure :
16:30 - 18:00
Lieu :
Palais des Festivals et des Congrès
Adresse :
Esplanade Georges Pompidou
Ville :
Cannes, France
 

Description

Christophe Colera présentera une intervention liée à son livre "La nudité pratiques et significations", dans le cadre de la session "La nudité en danse : trace d’une naturalité ?" de l'Atelier de la danse N°4 organisé par l'Université de Nice Sophia-Antipolis (Département des Arts, Section Danse - Laboratoire de Recherche RITM, Ecole doctorale LASH).

Une occasion de présenter la méthodologie du livre et de réfléchir à ses applications à la nudité dans la danse contemporaine.
Lire la suite

"Burqini"

14 Août 2009 , Rédigé par CC Publié dans #Anthropologie du corps

Lorqu'être habillé devient une source  de plus de problèmes que d'être dénudé.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"Un « maillot islamique » malvenu dans une piscine du Val-Maubuée
Reuters Hier, 17h53

 Un gestionnaire de piscines en Seine-et-Marne a réfuté toute forme de discrimination après l'interdiction de baignade signifiée à une femme qui portait un « burqini », le maillot de bain islamique.  Daniel Guillaume, vice-président du Syndicat d'agglomération nouvelle (SAN) du Val-Maubuée, a souligné que le règlement de toutes les piscines publiques ou privées en France interdisait la baignade « habillé, en short, caleçon ou en bermuda ».

« Et cette dame, malheureusement, est venue toute habillée », a-t-il dit à Reuters TV.

Deux mois après la polémique sur la burqa en France, une femme originaire d'Emerainville (Seine-et-Marne) a expliqué dans Le Parisien daté du 12 août avoir été interdite de baignade car elle souhaitait nager en « burqini », tenue composée d'un voile, d'une tunique et d'un pantalon large.

Cette Française convertie à l'islam, âgée de 35 ans, a annoncé au quotidien son intention de porter plainte auprès du procureur de la République de Meaux pour discrimination.

En revêtant ce « burqini » acheté à Dubaï, « je m'étais dit que cela pouvait m'autoriser le plaisir de la baignade sans trop me découvrir, comme le recommande l'islam », a-t-elle raconté.

Daniel Guillaume a souligné que cette femme avait réussi une première fois à se baigner dans la piscine d'Emerainville en trompant la vigilance du personnel de la piscine.

« La deuxième fois, le chef de bassin lui a signifié le règlement », a-t-il dit, soulignant que celui-ci était dicté par des raisons d'hygiène.

« Quand on est entièrement couvert, cela peut cacher des maladies de peau qui peuvent être contagieuses », a-t-il expliqué.

L'UMP dit soutenir cette interdiction « non seulement pour des principes d'hygiène mais aussi au nom des valeurs de notre République ».

« Toute communauté vivant en France doit se conformer à ses valeurs et à ses traditions laïques », écrit Chantal Brunel, secrétaire nationale et députée de Seine-et-Marne, dans un communiqué.

Le parti majoritaire « est convaincu que c'est d'ailleurs le souhait de l'immense majorité des musulmans qui désirent se tenir éloignés de toute provocation », ajoute-t-elle."


Gérard Bon, édité par Élizabeth Pineau
Lire la suite