Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rattachement institutionnel

14 Avril 2010 , Rédigé par CC Publié dans #Présentation

librairie.jpgPour information, depuis le 12 avril 2010, je suis chercheur associé au Laboratoire Cultures et Sociétés en Europe de l'Université de Strasbourg.  

Lire la suite

Epicurisme et taoïsme

6 Avril 2010 , Rédigé par CC Publié dans #Histoire des idées

On insiste souvent sur les ressemblances entre le shivaïsme indien et le dionysisme grec.

dionysm-nade.jpg

 

Ne peut-on pas dire qu'il y en existe aussi de fortes entre l' "église" épicurienne greco-romaine telle que Renée Koch-Piettre la décrivait dans le livre récent qu'elle lui a consacré, et l' "église" taoïste telle qu'elle est apparue en Chine il y a 2 000 ans :
- dans leur façon de se structurer toutes les deux hiérarchiquement et d'inventer des rituels
- dans leur refus commun de certains aspects des cultes traditionnels
- et surtout dans la place accordée à l'inspiration divine, aux techniques pour incorporer individuellement le divin ?

 

Voilà la question qui m'est venue ce weekend... peut-être à creuser.
 

Lire la suite

A propos du dernier clip d'Erykah Badu

1 Avril 2010 , Rédigé par CC Publié dans #Nudité-Pudeur en Amérique

Les "buzz" sur Internet n'ont pas forcément de rapport direct avec la vie des gens. Mais les commentaires qu'ils suscitent révèlent souvent des problématiques pas totalement "virtuelles". J'ai dit un mot en mai 2009 du clip parisien de Make the Girl dance qui a fait parler de lui en déshabillant des filles rue Montorgueil.  Ce que j'ignorais à l'époque, c'est qu'en avril 2009 Matt and Kim, un duo de dance punk ont fait à peu près la même chose - un strip tease à Time Square à New York avec le clip de Lessons learned.

 

La performance de Matt and Kim était alors passée relativement inaperçue. Si on s'y intéresse aujourd'hui c'est parce que la chanteuse de soul Erykah Badu leur rend explicitement hommage en se dénudant à Dallas le long de l'itinéraire suivi par Kennedy le jour de son assassinat, dans le clip de promotion de Window seat. Le buzz a l'air de fonctionner, puisque même le site du journal Le Monde en parle.

 

La chanteuse justifie sa propre démarche par une volonté de "s'en prendre à 'la pensée unique' ", sans qu'on sache bien à la lecture du Monde de quel aspect de cette pensée il s'agit (en fait ce propos est repris de Twitter, mais par là, l'artiste veut surtout dénoncer l'instinct grégaire). Le site du Nouvel Observateur site plus précisément la chanteuse : "La chanson Window Seat aborde l'auto-libération, le fait de s'affranchir de toutes ces enveloppes et ces démons qui sont des entraves à notre croissance ou notre liberté, c'est-à-dire l'évolution. Je voulais faire quelque chose qui dise cela, alors j'ai commencé à penser à l'effeuillage, la nudité, enlever des choses d'une façon très artistique. Je viens du théâtre, et c'est une forme d'expression pour nous, une forme d'art". On est en pleine nudité-affirmation, nudité-authenticité, très répandue à notre époque.
Les commentaires français sous l'article du Monde sont assez classiques : ceux qui apprécient la plastique corporelle de l'artiste, ceux qui saluent son courage, ceux qui dénigrent son exhibitionnisme racoleur. Beaucoup de questions aussi sur les réactions des gens autour (bien que l'article précise que la chanteuse au moment du tournage avait peur et s'est faite invectiver plusieurs fois).

  

Dans l'ensemble, je trouve qu'on est là assez en deçà des commentaires américains sous la vidéo de Matt and Kim, où les discussions posées font écho à des polémiques plus politiques et typiquement étatsunienne : est-ce que c'est la même chose de se dénuder à Time Square (dans une ville réputée ouverte et progressiste) qu'à Dallas ? Est-ce que la polémique autour du clip d'Erykah Badu est liée à l'assassinat de JF Kennedy, ou au fait qu'elle est noire ?

 

La comparaison entre Matt and Kim et Erykah Badu s'y développe ainsi sur des pages et des pages sur un arrière-fond très clair de débat sur le racisme. Au détour des commentaires, on saisit même des aspects de l'imaginaire américain qui ne seraient sans doute pas venus à l'esprit des Français. On y explique que la nudité de Matt and Kim est asexuée et "édénique" (c'est Adam et Eve) et l'on se demande du coup si Erikah Badu ne se voit pas refuser le droit à l'innocence... Sauf que Le Monde lui-même trouve qu'Erikah Badu marche d'une façon "lascive"... En somme on l'accuse d'utiliser une nudité sur plusieurs registres : celui de l'affirmation de soi, en même temps que celui du racolage sexuel et publicitaire. Du coup un commentateur en vient même à voir dans son geste du racisme anti-blanc (parce qu'elle profane le lieu de la mort de JFK - "a black woman defiling the site of a white man’s assassination for a publicity stunt"), certains accusateurs rappellent la sympathie de la chanteuse pour Farrakhan.

 

Notons qu'un certain nombre de commentaires américains aussi évoquent la présence des enfants dans la rue sur son passage, thème qui n'est guère abordé en France...

 

Lire la suite