Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contre les excès de la théorie des genres et du constructivisme

27 Décembre 2012 , Rédigé par CC Publié dans #Philosophie

pinker.jpgContre les ayatollahs de la théorie des genres et du constructivisme qui se sentent pousser des ailes en ce moment, il faut quand même rappeler que si les représentations sociales (avec leur part d'arbitraire) influencent les comportements humains (qui pourrait le nier ?), la part d'héritage naturel a aussi son importance. Souvenez-vous des pages du neuro-psychologue Steven Pinker, dans Comment fonctionne l'esprit, publié aux USA en 1997 et en France en 2000, reproduites ci-dessous, contre les excès de ce qu'il appelait le "Modèle standard des sciences sociales", lequel imposait une séparation radicale entre nature et culture et portait dans ses présupposés le constructivisme qui fonde les dogmes de la théorie des genres. Il accusait ce modèle de vouloir museler le travail des biologistes et des chercheurs dissidents en sciences humaines (psychologues ou sociologues). Or Steven Pinker, disciple de Chomky, est tout le contraire d'un esprit obtus et conservateur. Il entendait par là mettre en garde contre la négation dogmatique des influences génétiques sur les comportements. Le débat sur la question a beaucoup avancé dans les milieux scientifiques dans les années 2000, notamment pour une unification possible des sciences naturelles et des sciences humaines. Mais à l'égard des idéologues dans l'espace public, la mise en garde reste tout à fait d'actualité...

 

042--1997--25.12.96-24.3.97--196.jpg

 

042--1997--25.12.96-24.3.97--197.jpg

 

042--1997--25.12.96-24.3.97--198.jpg

042--1997--25.12.96-24.3.97--199.jpg

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article