Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Néoplatonisme et Paramadvaita

10 Août 2014 , Rédigé par CC Publié dans #Shivaïsme yoga tantrisme

shiva.jpgDans Comparative Philosophy de 2013 (vol 4, n°2) de l'université de San José, je tombe sur cet article de Michal Just qui souligne les convergences entre les monismes idéalistes grec et indien : la doctrine de la subjectivité créative à plusieurs niveaux, de l'omniprésence de tout dans tout, sur le rôle de la beauté comme facteur du retour de l'âme à sa source. Des convergences que l'auteur attribue non pas à une influence indienne sur Plotin, mais à des similarités structurales en réponse à des critiques équivalentes (celles du Madhyammika et du scepticisme grec).

 

Le Dynamis panton (pouvoir du tout) comme source du beau (au dessus des proportions harmonieuses), le double mouvement prohodos-epistrophe ont desd échos dans le shivaïsme du Cachemire qui, au lieu de postuler un dieu masculin statique (pur esprit), emprunte au tantrisme une vision de la puissance (sakti) plus importante que la pureté, ce qui rejoint selon Just l'unité du feu et de la neige dans le platonisme (tout comme il y a une vision de l'âme comme un conducteur qui maîtrise ses chevaux dans les deux doctrines, tout en réduisant toute l'existence du monde à l'esprit). On a aussi dans les deux univers une valorisation de la concentration sur l'action quotidienne.

 

Voilà qui donne envie d'explorer plus avant le shivaïsme du Cachemire...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article