Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour les 30 ans de "Like a virgin" de Madonna

17 Novembre 2014 , Rédigé par CC Publié dans #Publications et commentaires

Mon interview sur Atlantico :

 

Une tubes

- La célèbre chanson de Madonna "Like a Virgin" a fêté le 12 novembre ses trente ans après avoir été reprise cette année par Sœur Cristina, la religieuse gagnante de l'émission "The Voice" en Italie. Comment interpréter ce destin "idéologique" ?

- C'est une chanson qui a beaucoup marqué la génération des quadras actuels, parce que, comme je l'expliquais dans mon dernier livre, elle exprimait une liberté féminine assez audacieuse, qui se moquait de toutes les conventions romantiques mi-hollywoodiennes mi-chrétiennes en allant exposer un look "post-punk" sur fond de carte postale vénitienne. Il y avait cette intro au synthé un peu nasillarde terriblement entrainante, ces petits cris et soupirs amusants, "feels so good inside". De la rébellion des seventies, packagée façon marketing et mise au service du plus grands nombre. Novatrice, agaçante, et pourtant déjà à moitié institutionnalisée par les écrans cathodiques (trois ans plus tard Madonna était reçue par Jacques Chirac à la mairie de Paris). Ce fut une grande étape de l'intégration pleinement assumée de la liberté sexuelle dans l'imagerie capitaliste, à l'heure même où l'apparition du SIDA, dans la pratique réelle des gens, dynamitait ce qu'il restait des projets freudo-marxistes des années 60. On peut voir dans cette chanson d'une nonne qui doit sa notoriété aux plateaux de télé, dans la mesure où elle est chantée par une religieuse "en tenue", qui n'a pas été désavouée par sa hiérarchie pour le faire, un hommage de ce qu'il reste de pouvoir spirituel à l'un des "cantiques officiels" de l'idéologie libérale "sexuellement décomplexé" qui gouverne désormais les pays riches depuis 30 ans. Mais l'hommage est à double tranchant. Car le fait que les paroles soient gardées à l'identique dans une imagerie chrétiennement irréprochable rappelle aussi ce que l'érotisme pop des sociétés laïcisées doit en fait à la spiritualité chrétienne, et même à la spiritualité en général, ce que les divers enthousiasmes religieux de Madonna depuis 30 ans pour toutes sortes de courants y compris ésotériques ont aussi largement démontré. La suite sur Atlantico. fr ici

 

 


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article